Comment comprendre les résultats de mon speedtest ?

Lorsque vous réalisez un Speedtest afin de connaître la vitesse de connexion de votre réseau internet, deux résultats s’affichent : le débit descendant et ascendant. La latence vous est également présentée.

Vous avez besoin de quelques conseils avant de commencer ? N'hésitez pas à vous rendre sur notre Forum, nos recommandations y sont présentées en détail.

Le débit descendant

Le débit descendant correspond à votre vitesse de téléchargement, c’est-à-dire la vitesse à laquelle des données provenant d’internet sont transmises à votre ordinateur.

Cette vitesse de download correspond donc au temps qu’une page internet prendra pour apparaître sur votre ordinateur ou qu'une vidéo prendra pour se charger sur YouTube ou qu'un fichier prendra pour être téléchargé.

Votre vitesse de download est donnée sur le graphique en Mbps : mégabits par seconde. Cette mesure indique le nombre de mégabits téléchargés sur votre ordinateur par seconde. Un Mégabit est une unité informatique qui mesure la taille d'un fichier, son poids. Par exemple, une musique au format MP3 pèse environ 5 Mégabits.

Le débit ascendant

Le débit ascendant correspond à votre vitesse d’envoi, c’est-à-dire la vitesse à laquelle des données sont envoyées depuis votre ordinateur sur internet.

La vitesse d'upload peut par exemple être associée au temps nécessaire pour envoyer des fichiers depuis votre ordinateur vers un espace de stockage en ligne (Google Drive, iCloud, OneDrive, etc.).

Le ping

Sur le graphique, vous trouvez également la latence, aussi nommée "ping". Admettons que vous passez une commande sur Internet, celle-ci mettra un certain délai a être livrée chez vous. La latence fonctionne sur le même principe : il s'agit du laps de temps entre une demande d'information vers un serveur Internet et la réponse.

La gigue

La gigue exprime la variation de la latence. Lorsqu'une demande d'information (requête) est envoyée vers un serveur internet et que celui-ci renvoie une réponse vers votre ordinateur, ceux-ci utilisent un système de paquets pour communiquer. Le nom est plutôt explicite : si vous achetez une garde-robe, par exemple, il est beaucoup plus pratique de transporter des pièces démontées réparties dans différents petits paquets que le meuble déjà monté dans son entièreté. C'est exactement la même chose ici : les informations sont décomposées et "emballées" dans des paquets pour être lues et reconstituées chez le récepteur. La gigue mesure les fluctuations du signal qui envoie ces paquets.

Avons-nous répondu à votre question ?

Faites appel à notre Communauté

Rendez-vous sur Le Forum pour discuter de sujets spécifiques.
F