Tueurs en série : Les meilleurs films et séries

Ce sont des monstres et pourtant le cinéma leur ouvre grand les bras pour conter leurs histoires. Qu’est-ce qui fait le succès des films sur les tueurs en série ?

meilleurs films

Vous aussi vous aimez regarder un film, un documentaire ou une série sur les tueurs en série, aussi appelés serial killers, bien au chaud au fond de votre canapé ? Mais quel est cet attrait étrange pour la vie de ces tueurs de sang-froid, pour ces tortionnaires que nous aimons découvrir sur grand écran ?

Astuce

Découvrez des films et séries sur le sujet sur Be tv.

Pourquoi ils nous fascinent ?

Richard Ramirez cela ne vous dit rien ? Il possède pourtant des milliers de fans ! Ce tueur en série californien a été exécuté dans le couloir de la mort pour 10 viols et meurtres. Depuis sa mort, sa « fanbase » lui a créé des sites internet, des comptes Twitter, ses poèmes ou effets personnels sont vendus à prix d’or, et des jeunes se font même tatouer son nom sur le corps ! Mais pourquoi ?

Parce que comme Ted Bundy, tueur en série extrêmement prolifique dans les années 70, ces tueurs ont du charisme et ils sont beaux. Ils ont une aura, négative certes, autour d’eux et les jeunes filles tombent sous le charme. Charles Manson, tueur en série qui a sévit en 1969 à Los Angeles, s’était même créé une armée de jeunes filles totalement sous son emprise « La famille Manson». Certains surfent sur la vague pour faire des bénéfices, comme avec la Murderabilia, vente d’objets ou de « souvenirs » de ces sérial killers, ou bien pour récupérer des followers.

Il n’y a pas qu’à l’étranger que ces tueurs fascinent, en Belgique et en France également. Marc Dutroux, tueur en série pédophile belge recevait des lettres de "fans" à peine plus âgées que ses victimes pré-adolescentes.

De jeunes adolescents sous influence, très bien mais il y a bien d’autres groupes de personnes fascinés par ces tueurs. Des psychologues mettent en avant une sorte d’empathie mal placée, Isabelle Horlans explique cet attrait par une identification, la plupart des tueurs en série ont subi dans leur enfance des horreurs (maltraitance, abus, témoin de crimes) et des personnes ayant également souffert de ces mêmes traumatismes s’identifient et cherchent des excuses à ces monstres.

Enfin, nous n’avons plus vraiment peur du loup-garou ou du vampire comme au siècle dernier, les serial killers sont devenus les monstres avec lesquels on aime se faire peur. Plus actuels, plus ancrés dans la réalité, ils sont la jauge de notre propre humanité. On aime se faire peur en regardant leurs histoires pour ensuite se féliciter d’être, en comparaison, de bonnes personnes. Et puis tout le monde aime se faire un peu peur, non ? 

Les meilleures séries et documentaires sur les tueurs en série

Le tueur en série nous fascine, tellement que certains vont même jusqu’à regarder des documentaires pour se renseigner encore plus sur le sujet. Le point fort des documentaires, est qu’ils sont riches de documents officiels, de photos du tueur et de ses victimes, de lieux réels et de descriptions poussées des actes et de la chronologie. Ces documentaires foisonnent sur internet mais vous pouvez aussi en découvrir sur la chaîne TV "Planète + HD Crime & Investigation" ou sur "Vice" qui diffusent souvent ce genre de contenus, ces chaînes sont disponibles dans l’offre TV de VOO.

Mais la fiction se base également sur des faits réels, et certaines séries sur les serial killers sont adaptées d’histoires vraies. "Mindhunter" de David Fincher est une série qui raconte les débuts du profilage aux Etats-Unis. Avant cela un tueur tuait parce qu’il était fou ou diabolique, mais des professionnels ont commencé à se pencher sur pourquoi et comment une personne devient tueur en série, passionnant !  

D’autres séries de fiction, non basées sur un fait réel précis, sont tout de même criantes de justesse et relatent des faits qui auraient pu se produire (qui sait c’est peut-être le cas mais les corps n’ont pas été retrouvés...) comme "True Detective" chef d’œuvre de la traque d’un tueur en série de Nic Pizzolatto qui allie scénario très bien écrit et casting de rêve dans la Louisiane des années 90.

La fiction permet également de jouer avec la réalité ou les sentiments du spectateur comme la série "Dexter" de Scott Buck et James Manos Jr qui humanise le tueur, cet expert médico-légal qui lutte contre ses démons et qui essaye de faire le bien, mais qui au final reste un tueur.

Plus récemment la série "Le nom de la rose" de Andrea Porporati et Nigel Williams a fait son apparition sur les écrans, il s’agit de l’adaptation du roman d’Umberto Eco, déjà adapté en film en 1986 avec Sean Connery. La série, grâce à son format plus étalé de 8h, permet de creuser plus en profondeur la psychologie des personnages, découvrir pourquoi le tueur tue mais aussi comment ce qui l’entoure et les enjeux plus grands que lui arme sa main. 

tueurs en série

Découvrez également "Hidden" de Mark Andrew et Ed Talfan, cette série anglaise décrit la traque d’un tueur de jeunes filles sur fond de paysages boisés et inquiétant d’une des régions les plus pauvres du Pays de Galles, étouffant et palpitant !

Les meilleurs films sur les tueurs en série

hidden

Votre truc c’est plutôt les salles obscures ? Cela tombe bien le cinéma n’est pas en reste pour les films sur les tueurs en série. Certains, et ça fait froid dans le dos, basés sur des faits réels comme "Zodiac" de David Fincher. Ce film décrit la très longue enquête sur les meurtres du Zodiac qui a sévit à San Francisco dans les années 60 et qui n’a jamais été démasqué ! Ce tueur inconnu est également appelé le Jack L’Éventreur américain, (célèbre tueur en série anglais anonyme), le film retrace la traque sur plus de 40 ans par un policier et un dessinateur de ce tueur qui restera un mystère. Ou encore "Monster" de Patty Jenkins, un des seuls films inspirés des meurtres d’une femme tueuse. Le jeu de Charlize Theron qui s’est métamorphosée pour interpréter Aileen Wuornos la tueuse vengeresse, lui a valu un Oscar de Meilleure Actrice bien mérité.

"Le Silence des Agneaux" de Jonathan Demme est un bon mix entre fiction et réalité. L’auteur souhaitait créer un tueur vraiment monstrueux et a donc mixé plusieurs tueurs qui ont existés (Gary Heidnik, Ted Bundy, Jerry Brudos, Ed Gein, Gary Ridgway et Ed Kemper) pour écrire le rôle de Buffalo Bill.

L’imagination des scénaristes est également prolifique, ils rivalisent d’ingéniosité pour raconter des histoires de serial killer tout à fait réalistes. Comme "The house that Jack built" de Lars von Trier qui met en scène un tueur décrivant avec délectation ses meurtres "les plus réussis".

Ou encore "Les enquêtes du département V : dossier 64" de Christoffer Boe, qui est le quatrième film d’une saga d’enquêtes menées par deux policiers qui se chargent des affaires compliquées, obscures et quelques fois sanglantes, celles dont personne ne veut en réalité.

Le thème des tueurs en série permet également quelques incartades face à la réalité comme dans "Brightburn" de David Yarovesky. Et si Superman était bien tombé sur Terre lorsqu’il était enfant mais au lieu de vouloir sauver les Hommes il voulait faire le mal ?

Un film un peu plus onirique, "The prodigy " de Nicholas McCarthy  est l’histoire d’un enfant pas comme les autres. Un tueur en série est abattu par la police, au même moment un enfant inespéré est conçu, et si les deux étaient liés ? Découvrez ce film sur Be tv.

Astuce

Avec VOOmotion vous avez le choix de regarder tout ce que vous voulez, sur tous les devices. Vous pouvez consulter l'entièreté du catalogue VOD, soit des milliers de films à la demande et toutes vos chaînes favorites

Vous pouvez bien évidemment accédez à toutes les chaînes, à vos enregistrements, et votre catalogue de Vidéo à la Demande grâce à votre box .évasion.

Retrouvez nos sélections de films et séries sur Be tv.

Photos : © Rai Fiction et © BBC  

Utilisation des cookies