Comment profiter du meilleur de la musique live sans bouger de chez soi ?

Que ce soit avec des sessions "maison" via les réseaux sociaux, des captations de concerts monumentaux, des plateformes de vidéo en streaming ou encore la diffusion en ligne de DJ sets alternatifs, le monde de la musique live a évolué et occupe une place de plus en plus importante sur nos appareils connectés.

musique live

Mauvaise anticipation du sold-out, empêchement ou simple flemme, elle est loin l’époque des DVD live de rattrapage quand on avait manqué le concert de notre artiste préféré. Maintenant, avec une bonne connexion wifi et un écran, le tour est joué. Les nombreuses initiatives pour nous transporter directement dans la fosse depuis notre canapé nous offrent gracieusement le luxe de profiter de la crème des productions musicales en direct de chez nous. Vive la générosité des artistes, vive la fainéantise assumée, vive la technologie  !

Beaucoup d’avantages, si peu d’inconvénients

Ah, les concerts et les festivals, si on met de côté les artistes qui abusent du playback, c’est quand même quelque chose. L’intimité, les classiques revisités, les invités surprises, les solos improvisés, etc. Mais imaginez pouvoir vivre tout ça sans les bières lancées à l’aveuglette, le géant d’1m98 qui se place juste devant vous, les odeurs de transpiration, la longue file d’attente pour les toilettes et les préados qui pogotent quand il ne faut pas ?

Regarder une performance musicale de chez vous, c’est un peu ça. Vous profitez d’un artiste qui semble ne jouer rien que pour vous, installé dans votre canapé, pot de glace en main et regard plongé dans celui de Beyoncé. Le rêve ! Jusqu’au moment où la caméra effectue un panoramique sur le public en délire. Oui, parfois les retours à la réalité sont difficiles, mais on ne peut pas tout avoir.

Une tendance qui n’a pas fini de rassembler

Si certains pensent qu’à terme, cette mode du streaming va tuer les concerts, ils se mettent le doigt dans l’œil. Selon une étude réalisée par Amplive, 67 % des sondés sont plus enclins à acheter une place pour un évènement après en avoir regardé un live.

Et pour les festivals, pareil. Leurs livestreams rassemblent plus de 4,6 millions de spectateurs chaque année.

S’organiser le meilleur concert live de chez soi : petit guide pratique

Ça y est, vous êtes convaincu ? Bien, alors en route pour la meilleure expérience canapé-show. Tout est question de support, de technologie et de plateforme. De volume aussi, mais ça, voyez avec votre entourage.

Le bon support : chacun son support de prédilection. Smartphone pour pouvoir chantonner même aux toilettes, enceintes connectées et installations multirooms pour transformer la maison en stade incandescent, baffles Bluetooth pour un festival en direct de votre jardin, écran d’ordinateur pour travailler accompagné de vos artistes préférés, casque de VR pour une immersion totale, etc. Retrouvez les astuces pour pousser le son dans toute la maison et faire le bon choix de matériel.

La bonne connexion : s’il y a bien un paramètre que vous ne pouvez pas zapper, c’est la connexion wifi. Lors d’un concert, la panne de courant est l’ennemi numéro un. Du côté des lives musicaux, c’est la lenteur de chargement et les coupures intempestives en pleine envolée lyrique. Avec un wifi performant et sans perturbateurs, vous profitez de l’internet ultrarapide partout dans la maison. Vos enceintes, ordinateurs et smartphones profitent donc d’une connexion au top quand nécessaire, pour ne pas louper l’entrée en scène du groupe que vous rêviez de voir et vous emmener jusqu’à la fin du second rappel.

Les meilleures initiatives de concerts ou festivals en streaming 

Ce principe de self-service visuel et auditif se décline partout, à vous de choisir votre média en fonction de vos goûts et de vos envies du moment. Après, il ne vous restera qu’à pousser sur play.

Les home sessions et autres lives sur les réseaux sociaux : si vous suivez vos artistes ou festivals favoris sur Facebook et Instagram, vous avez certainement déjà assisté à un live. Vous savez, cette vidéo où vous pouvez commenter et liker en direct et qui vous indique combien vous êtes à profiter de ce moment de partage. C’est chouette, facile et convivial.

Les radios en ligne : plus niches, ces radios vous offrent des lives de DJs et collectifs sur un plateau d’argent. Pour privilégier le local, on vous invite à découvrir "Kiosk Radio" ou "The Word Radio", deux radios alternatives belges qui ne sont pas avares de livestreams sentant bon les soirées d’été.

Les plateformes d’archives : Pour n’en citer que quelques-unes, orientez-vous vers "Culturebox" de france.tv, qui met à disposition ses vidéos de concerts et festivals enregistrés toute l’année. Une autre plateforme de choix, c’est "Arte Concert" et son catalogue de plus de 600 shows regroupés par genre. Pour les amateurs de musique classique et d’opéras, l’Opéra de Paris possède en ligne ses grandes créations comme Le Lac des cygnes ou Carmen. Et si votre truc, c’est plutôt les dancefloors et salles obscures, l’incontournable s’appelle "Boiler Room".

Les chaines YouTube : "Colors", vous connaissez ? Mais si, cette chaine qui met en avant sur fond unicolore les nouveaux talents avec un micro suspendu. Jorja Smith, Billie Eilish, Angèle et Roméo Elvis y sont déjà passés. Plus local, "Bruxelles Ma Belle" vous fait visiter la capitale en musique. Une session de Clara Luciani au Palais des Beaux-Arts ou Jeanne Added à la piscine de Saint Josse, ça vous dit ? N’oubliez pas non plus "La Blogothèque" et ses vidéos "soirées de poche" avec une sélection allant de Damien Rice à Kevin Morby en passant par Feist et Angel Olsen. On termine par "Tiny Desk" et ses sessions acoustiques de 15 minutes entre deux étagères, dans un coin de bureau. Des pointures de la musique (Adèle, Tyler The Creator, Anderson Paak) aux petits groupes émergents et alternatifs, cette chaine a un côté familial qui fera plaisir aux agoraphobes.

Avec tout ça, n’oubliez pas de soutenir vos artistes, ils en ont besoin !

 

Astuce

Vous aimez écouter de la musique et si vous commenciez à en créer ? Devenez artiste sans bouger de chez vous

Utilisation des cookies