À chaque appareil son contenu : contrôlez qui regarde quoi sur quel support à la maison

Parce que l’ordinateur "pro" n’a pas à devenir l’écran de dessins animés du petit dernier, découvrez ici les solutions pour contrôler l’accès aux contenus de chaque appareil de votre foyer.

enfant accès

Beaucoup de monde à la maison, ça fait souvent beaucoup d’appareils différents à gérer : smart TV, consoles, tablettes, ordinateurs portables, postes fixes, smartphones, etc. Sophie, 39 ans et maman de trois enfants, en a récemment fait les frais : "J’étais enfin montée me coucher. En me levant le lendemain, j’avais l’impression que mon ordinateur portable avait été contaminé par un virus. Plus moyen de récupérer cette présentation pour le boulot sur laquelle j’avais tant bossé la veille. Après des discussions un peu tendues avec les enfants, mon fils aîné m’a avoué avoir subtilisé mon ordinateur pendant la nuit pour gamer, parce qu’apparemment, “ma carte graphique déchire”. Super. Il s’est ensuite défendu en argumentant qu’il en avait marre que sa petite sœur lui chipe sa tablette pour regarder ses “dessins animés débiles”. Pour ne rien arranger, mon mari était aussi sur les nerfs. Lors d’une courte absence, le plus jeune, âgé de 3 ans, s’était amusé à pianoter aléatoirement sur son smartphone. Résultat : 3 appels FaceTime impromptus avec son boss. Autant vous dire que l’ambiance au petit-déj’ n’avait rien d’une pub joviale pour une pâte à tartiner".

Dans un souci de cohabitation pacifique, il vaut mieux que vos appareils restent relativement personnels, et dans d’autres cas, carrément inaccessibles à certains membres de la famille ou à certains contenus en particulier. Mais à l’heure de la maison connectée et de l'internet ultra rapide, comment contrôler l’accès aux appareils et à leur contenu sans pour autant enfermer votre ordinateur dans une malle au grenier ?

L’accès physique : créez des mots de passe sûrs et de comptes utilisateurs sur vos appareils

C’est la première étape. Généralement, les systèmes d’exploitation de vos machines permettent de mettre en place des sessions utilisateurs et des mots de passe liés. De même, des sessions "familiales" sont possibles sous Windows et Mac. Ne négligez pas cette première barrière physique, basique et nécessaire. Malheureusement, la plus facile à contourner : combien de fois avez-vous quitté votre chaise en oubliant de verrouiller votre ordinateur ? En attestent les innombrables hackings de votre Facebook par les collègues du bureau…

Utilisateurs, appareils et accès : la technologie HomePass Access™ de Plume

Il est essentiel d’établir une liste pour avoir une vue d’ensemble sur le nombre exact d’écrans présents chez vous. L’application Plume qui accompagne l'option VOO WIFI + permet de lister tous les appareils connectés et d’en gérer les accès.

Avec la technologie HomePass™, vous créez des profils liés aux utilisateurs de votre réseau wifi, chaque personne de la famille possède donc le sien. Vous pourrez ensuite associer des mots de passe wifi différents à chaque profil.

Vous aurez enfin la possibilité de gérer les appareils auxquels les membres de la famille auront accès en fonction du mot de passe dont ils disposent. Disons que votre réseau wifi s’appelle "HappyFamily". Vous pouvez avoir "easyPeasy" comme mot de passe principal de votre wifi, qui donne accès à tous les appareils et "Pokémon007" comme mot de passe pour les enfants, qui donne accès à internet et à la tablette, mais pas à l’imprimante. Malin, non ? Atout majeur, vous pouvez aussi révoquer leurs accès à tout moment. Encore mieux : ce système fonctionne aussi pour vos hôtes et invités temporaires.

Le filtrage de contenu et le contrôle parental via Plume

Grâce aux mots de passe, vous gérez donc l’accès aux appareils. Oui, mais que faire si vous êtes d’accord que votre ado regarde ses mangas sur votre ordinateur, mais pas qu’il regarde des films interdits au moins de 16 ans ? Plume possède aussi sa fonction d’accès au contenu, qui vous permettra de restreindre le contenu accessible pour un appareil ou une personne. Vous pouvez choisir entre 4 catégories de filtrage de contenu lors de la personnalisation de votre connexion :

Accès illimité : la personne et ses appareils peuvent accéder à tous les types de contenu.

Adapté aux enfants : le contenu défini comme non approprié aux kids sera filtré et inaccessible pour leurs profils et appareils.

Adapté aux ados : le contenu défini comme inapproprié pour les teens sera filtré et inaccessible pour leurs profils et appareils.

Pas de contenu adulte : tout le contenu catégorisé comme contenu pour adultes sera inaccessible pour ces profils et appareils.

Grâce à ces profils familiaux, vous pourrez donc gérer en une seule application les appareils, les horaires d’utilisation et les contenus auxquels vos enfants auront accès, ou n’importe qui d’autre dans la maison. Il s’agit d’un contrôle parental simplifié.

Le coup de pouce des Antivirus et du code parental TV

Vous n’avez pas envie que votre enfant découvre l’anatomie humaine en atterrissant en deux clics innocents sur un site pour adulte ? Normal. Vous pouvez également activer le contrôle parental via un antivirus. En plus de gérer la cybersécurité de vos appareils, cette solution protègera vos enfants en bloquant l’accès à des sites web spécifiques. Vous pouvez sélectionner quels types de contenus vous souhaitez bloquer en cochant simplement les cases correspondantes, mais aussi introduire des exceptions et des filtres (par exemple pour les résultats de recherche sur Google ou autre).

Pour la télévision, le contrôle parental TV et son code à 4 chiffres est une fonctionnalité des décodeurs qui bloque l’accès à certains types de contenu. Si vous ne voulez pas que votre enfant regarde sa chaîne de dessins animés sur la TV du salon, vous pouvez appliquer ce contrôle parental. À moins d’être Einstein ou d’avoir été mis au parfum, votre enfant ne connaît pas le code, il ne pourra donc pas avoir accès à cette chaîne.

Ce contrôle parental TV permet plusieurs types de verrouillage : par chaîne, par tranche horaire (uniquement sur le VOOcorder) ou par signalétique (-10, -12, -16 ou -18). Vous pouvez modifier facilement le niveau de contrôle parental de votre télévision.

Dernier conseil, et sans doute le plus important : malgré ces outils et leur utilisation simple, n’oubliez pas de réunir la famille et de discuter avec chacun en leur expliquant pourquoi vous leur avez assigné tel appareil, mais restreint l’accès à d’autres. Idem pour les contenus. Le but ici, c’est d’éviter les crises familiales comme chez Sophie. Pas de transformer votre foyer en camp militaire pour une histoire de présentation PowerPoint.

Utilisation des cookies