Quel gamer êtes-vous ? Faites le test !

Plutôt du genre à passer des nuits face à votre écran ou à peine quelques minutes sur votre smartphone ? Pour savoir à quelle team de gamers vous appartenez, c’est à vous de jouer !

gamer

Casual, hardcore, social… Que ce soit sur smartphone, tablette, PC ou console, on possède tous et toutes des gènes de gamer. Eh oui ! Parfois bien cachés, certes, mais les jeux ont ceci en commun qu’ils nous rassemblent et nous poussent à nous dépasser, tout en créant un attrait plus ou moins fort en fonction des personnalités et des supports. 

Astuce

Hors de portée de votre modem ? Des solutions existent pour accéder à votre wifi et pouvoir continuer à jouer dans toutes les pièces de la maison.

En parlant de supports, ce ne sont pas ces derniers qui feront de vous un gamer occasionnel ou un pro de la manette ! Vous pouvez très bien être totalement accro à Candy Crush sur smartphone ou jouer modérément sur PC à Call of Duty Warzone… Bref, faites le test et découvrez quel type de gamer vous êtes. 3, 2, 1, partez !

Quand vous jouez, vous êtes : 

A) Détendu

B) Super concentré (et parfois un peu sur les nerfs)

C) Installé derrière les autres, vous préférez regarder 

D) Professionnel en toutes circonstances

E) Dans le seul monde qui vous intéresse

F) Entouré de vos amis en train de rigoler

 

Votre support de gaming préféré : 

A) Qu’importe le support, pourvu qu’on ait le fun

B) PC de préférence, avec un matériel dernier cri 

C) Un écran branché sur Twitch.tv

D) Une machine de guerre estampillée des stickers de vos sponsors

E) Votre antre du gaming (qui est aussi votre chambre à coucher, votre cuisine, bref, votre univers)

F) La console de votre meilleur ami

 

Vous jouez pour : 

A) Vous détendre

B) La victoire et les trophées

C) Apprendre des autres

D) Vous entraîner et gagner votre vie

E) Supporter ce qu’il se passe « IRL »

F) Passer de chouettes moments avec vos potes

 

Quand vous perdez une partie :

A) Vous le prenez bien, l’important c’est de s’amuser  

B) Vous insultez tout le monde et tapez sur votre clavier rétroéclairé

C) Vous ne perdez jamais (vous préférez assister aux défaites)

D) Vous quittez le tournoi la tête basse

E) Vous recommencez directement. Pas de temps à perdre !

F) C’est à vous de payer la tournée

 

Combien de temps passez-vous derrière un PC ou une console ?

A) De 2 à 12 h par semaine

B) De 13 à 24 h par semaine

C) Quand les autres jouent

D) Le temps nécessaire pour améliorer votre tactique

E) 24 h/24

F) Une soirée ou un après-midi par semaine

 

Combien dépensez-vous par mois pour votre passion ?

A) Entre 20 et 100 euros

B) Plus de 150 euros

C) Pas grand-chose

D) Moins que ce qu’elle vous rapporte

E) L’entièreté de votre budget y passe

F) Entre 1 et 50 euros (repas inclus)

 

Votre plus gros ragequit :

A) Rage quoi ? Peace, man.

B) C’est quasi tous les jours (mais vous y travaillez)

C) C’était il y a bien longtemps…

D) Ce n’est pas très pro, donc vous évitez

E) Vous en êtes à plusieurs claviers, écrans, souris et casques démolis

F) Un coussin envoyé sur la tête de votre voisin de canap’

Astuce

Parce toute quête ou match ne devrait jamais souffrir d’une mauvaise connexion ! 

Qu’importe la case dans laquelle vous vous rangez : en tant que gamer, vous méritez la meilleure connexion internet. L’idéal pour éviter les frustrations et les lags est de choisir un abonnement internet qui correspond à vos besoins en termes de vitesse et de volume de téléchargement. Ensuite, vous pouvez toujours tirer le meilleur parti votre connexion grâce à nos 6 astuces pour booster votre connexion internet. Et si votre ping est toujours trop élevé, nous vous avons rassemblé les techniques imparables pour régler ces problèmes de latence

jeux vidéos

Vous avez une majorité de A : vous êtes un casual gamer

Vous êtes clairement là pour passer du bon temps. Gagner ? Oui, c’est chouette, mais vous ne jouez pas pour la victoire. Loin d’être une passion, le gaming est plutôt un passe-temps. Vous adorez vous balader dans les RPG et explorer les différents mondes tout en profitant des histoires, ou jouer sur votre téléphone avant de vous endormir. Côté matériel, vous vous contentez des basiques, votre console a peut-être 5 ans, et alors ? Niveau jeux, vous préférez les jeux simples, sans prise de tête. Vous n’êtes pas un noob, loin de là, vous n’avez juste pas ce culte de la performance que possède le hardcore gamer. 

 

Vous avez une majorité de B : vous êtes un hardcore gamer

Vous possédez une grande culture du jeu vidéo, êtes incollable sur le sujet et actif sur de nombreux forums. Quand vous jouez, c’est pour atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés : récolter tous les trophées, devenir le meilleur joueur, finir le jeu à 100 %. Et vous mettez d’ailleurs toutes les chances de votre côté en possédant le nec plus ultra du matériel de gaming, rien à voir avec le joueur occasionnel. On vous retrouve sur des jeux complexes, qui demandent de l’investissement et de la réflexion, comme les MMORPG. Vous jouez beaucoup (trop d’après votre mère), mais vous ne négligez pas pour autant votre vie sociale et vos amis IRL. Même si au fond de vous, vous préférez votre guilde.

 

Vous avez une majorité de C : vous êtes un gamer par procuration 

Le gaming ? Vous connaissez, vous l’avez aimé, mais vous avez changé de vie. Maintenant, vous adorez regarder les autres jouer. On vous retrouve branché sur Twitch ou captivé par un tournoi d’e-sport. Bien sûr, assister à des parties vous donne parfois envie d’acheter des jeux et de vous y remettre. Plaisir que vous vous accordez de temps en temps, mais qui devient de plus en plus rare. Ce que vous préférez ? Crier sur les cheaters et supporter vos favoris à coups d’envolées vocales dans les aigus. Ah ça, vos voisins s’en souviennent. 

 

Vous avez une majorité de D : vous êtes un pro gamer master 

En tant que PGM, vous ne jouez plus seulement pour le plaisir : vous êtes un joueur professionnel et vous êtes payé pour. Le gaming, c’est votre métier et vous en êtes l’élite. Vous prenez part à des compétitions d’e-sport. Vous avez des objectifs à atteindre et des tournois à remporter car vous êtes soutenu par des sponsors. Niveau matériel, c’est évidemment le top du top vu que c’est votre base de travail : que ce soit PC, chaise, clavier, casque, souris…. Vous possédez les meilleurs sur le marché. Côté jeux vidéo, vous avez une préférence pour les multijoueurs, compétition oblige. Attention au burn-out, quand même !

 

Vous avez une majorité de E : vous êtes un nerd

Vous n’avez qu’un raison de vous lever (ou de ne jamais vous coucher) : le gaming. Tout le reste passe après, y compris votre vie sociale. Dès qu’on vous pose une question sur vos jeux, vous avez la réponse, et c’est assez difficile de suivre vos explications pour les non-initiés. Solitaire, vous passez le plus clair de votre temps derrière votre écran, et avouez-le, il arrive que vous soyez complètement déconnecté de la réalité. Qu’importe l’argumentaire que développe un terrien pour vous sortir de votre monde virtuel, vous trouverez toujours une bonne raison de rester en ligne : partir en vacances ? Mais les paysages sont trop déments dans WoW ! Des nouveaux vêtements ? Vous n’avez pas encore vu ma nouvelle armure ! Manger ? Pour quoi faire ? Il me reste 100 points de vie !   

 

Vous avez une majorité de F : vous êtes un social gamer

Jouer tout seul devant votre écran ? Très peu pour vous ! Vous ne prenez du plaisir qu’en jouant entouré de vos amis lors de soirées gaming souvent accompagnées d’un bon apéro ou de repas faciles à avaler. Quand vous êtes seul chez vous, les consoles restent éteintes et vous n’y pensez plus vraiment. On vous retrouve principalement sur des multiplayers ou des jeux de sport. Vous y voyez un moyen de créer de l’interaction sociale et de profiter d’une ambiance détendue. Enfin, détendue, jusqu’à ce que vous vous preniez un goal à FIFA. Là, la tension monte.

Utilisation des cookies