5 façons d'apprendre en s'amusant sur internet

L’envie de se cultiver, d’acquérir de nouvelles compétences ou d’absorber suffisamment de connaissances pour faire le malin dans les soirées n’est pas toujours compatible avec nos rythmes de vie. Heureusement, il y a internet ! Une mine d’or de cours et de formations en ligne n’attend que les curieux et les motivés !

apprendre sur internet

Apprendre n'est pas toujours marrant ou à la portée de tous. Vous n'avez pas le temps de vous rendre physiquement à des cours réguliers, pas l'argent pour payer des cours ou vous avez peur de vous ennuyer sur les bancs de l'école comme au temps de vos études ? Pas de panique, il est possible de s'amuser en apprenant grâce à internet ! 

Astuce

Un cours qui se coupe alors que vous êtes super concentré ? Ça n’est pas envisageable. Vos apprentissages méritent la meilleure des connexions wifi, partout dans la maison. 

Réviser les bases de sa culture générale en chanson

Besoin de réviser les bases en math, histoire, philo, géo, physique, chimie (et quelques autres) pour épater vos enfants et les aider à progresser ? L’app Studytracks est une solution (à 4,99 € par mois) : plus de 500 morceaux en français, rap et pop, dont les paroles entrent dans la tête pour y inscrire l’essentiel des choses à apprendre. Joey Starr qui résume et rappe l’affaire Dreyfus, ça vaut le coup ! Validée par des profs sérieux, la méthode n’a rien d’anecdotique.

Apprendre tout court (et tous les cours)

Via les plateformes de MOOC (l’acronyme de "'Massive Open Online Course" ou "cours en ligne ouvert à tous"), tout un chacun peut avoir accès aux formations des écoles supérieures et universités du monde entier. Sciences, histoire, philo, design, marketing, sociologie, etc. Tout est possible à travers des sessions allant de quelques heures à plusieurs mois. Les formations, gratuites (c’est le principe), peuvent être certifiées par un diplôme (aux épreuves en général payantes).  MOOC Francophone est un exemple mais les références sont nombreuses. Des universités proposent également un accès à leur contenu numérique. Certains cours en ligne sont également plus axés sur les enfants et les ados

Savoir coder sans bouger

Python, HTML/CSS, JavaScript, rien ne se passe quand vous entendez ces mots ? Dans quelques semaines, ils deviendront une douce mélodie à vos oreilles aguerries. Coder, c’est apprendre une nouvelle langue : celle de la programmation informatique, avec son vocabulaire, ses règles, ses trucs et astuces. C’est transformer des données en code. Open Classrooms ou Codecademy, un petit tour sur un moteur de recherche vous guidera vers la formation qui vous convient.

Astuce

Les programmes de codage peuvent être assez gourmands en bande passante, suivez ces 6 astuces pour booster votre connexion internet.

Aiguiser son œil

Découvrir et décrypter les plus grandes œuvres du monde, c’est avoir accès au beau, au grand, à l’Histoire en général et à celle de l’art en particulier. Amateurs de belles choses, exécutez de suite une danse de la joie, car grande nouvelle : les plus importantes collections se visitent désormais en ligne. Les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique (six institutions, dont le Musée Magritte) offrent des vidéos en ligne avec informations et explications à la clé. Idem pour Le Louvre  qui propose une visite 360° de ses collections, le mythique Guggenheim Museum de New York ou le MET (Metropolitan Museum of Art) et ses deux millions d’œuvres. Le British Museum offre quant à lui une partie seulement de ses collections, mais la promenade, super bien pensée, vaut le coup d’œil. Même le Vatican fait preuve d’ouverture. La chapelle Sixtine à visiter depuis son canapé, ça se refuse ? Non. Le must ? Les initiatives de la Fondation Vuitton. Ses visites d’expositions soutenues par les commentaires de commissaires tiennent du documentaire. Spectaculaire  !

Pratiquer une (ou plusieurs) langue(s)

Apprendre une nouvelle langue n’a pas forcément à être barbant. Déménager à l’autre bout du monde pour une immersion ou consacrer toutes vos soirées à des cours dans des salles de classes peu accueillantes ? Pas besoin, les applications foisonnent et rivalisent d’ingéniosité pour faire entrer du vocabulaire nouveau dans votre cerveau. Apprenez même sur votre transat avec une bonne connexion wifi dans le jardin.
Babbel :propose 13 langues allant du néerlandais, de l’anglais au russe en passant par le norvégien et des formules d’abonnement relativement accessibles (80€ par an). Busuu, 12 langues, du vocabulaire, des conversations là encore à prix raisonnable (moins de 10€ par mois). Duolingo propose les cinq langues les plus courantes apprises par les francophones (allemand, anglais, espagnol, italien, portugais), les modules sont gratuits, thématiques et axés sur la répétition. Comparez les prix, avantages et inconvénients en consultant les avis des utilisateurs.

La connaissance mondiale est à votre portée, foncez  !

Utilisation des cookies